Contenu

Radar et détection de la foudre

Vous êtes ici: Radar et détection de la foudre Radars météorologiques

Radars météorologiques

Un radar météorologique est un instrument de télédétection utilisé pour l'observation des précipitations (pluie, neige ou grêle). L'IRM exploite un radar météorologique Doppler en bande C installé à Wideumont dans la province du Luxembourg. Un second radar exploité par Belgocontrol est installé à Zaventem. Les données de ce radar sont envoyées en temps réel à l'IRM.

 

Le radar météorologique de Wideumont

Le radar balaye constamment l'horizon et émet des impulsions éléctromagnétiques qui se propagent dans l'atmosphère. Lorsqu'une impulsion rencontre une zone de précipitations, elle est en partie réfléchie et renvoyée vers le radar. Le temps qui s'écoule entre l'émission de l'impulsion et la réception de signal réfléchi est une mesure de la distance. L'intensité du signal reçu fournit une estimation de l'intensité des précipitations.

 

Principe de mesure du radar

Le radar de Wideumont en bref

L'antenne parabolique du radar de Wideumont se trouve au sommet d'une tour de 50 m, et est entourée d'une sphère blanche en polyester, le radôme, qui la protège du vent et des intempéries. Le radar réalise toutes les 5 minutes un balayage volumique de l'atmosphère produisant des mesures de réflectivité jusqu'à 240 km. Un balayage Doppler réalisé toutes les 15 minutes permet de collecter des mesures de vitesse radiale.

 

Le radôme est une sphère blanche en polyester de 6.70 m de diamètre qui permet de protéger l'antenne du vent et des intempéries tout en laissant passer le faisceau radar

Les images radar générées en temps réel sont utilisées en premier lieu pour les prévisions météorologiques à très court terme. L'hydrologie constitue un autre volet d'applications. Combinées aux données des pluviomètres au sol, les données radar permettent d'affiner les prévisions de crues et d'innondations. Enfin, des applications existent en agrométéorologie.